Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

En savoir plus

Recherche

Entrez vos mots-clés

Suggestions

Aucune suggestion disponible.

  • Membre deVereenegung fir Bio-Landwirtschaft Lëtzebuerg asbl.

Bio-Haff a Mechels - Marco Koeune

« Protéger l'eau potable grâce à une ferme biologique »

Beaucoup d’engagement dans le parc naturel d'Obersauer

"Il me tient à cœur de protéger la nature et les ressources importantes telles que le sol et l'eau grâce à notre façon de cultiver. Dans le bassin versant du réservoir Obersauer, la principale culture de l'exploitation biologique, outre la production de lait, est l'eau potable. Selon Marco Koeune, l'eau potable non contaminée est un facteur de production éminemment important pour l'approvisionnement de nombreuses communautés au Luxembourg. Le concept de zone de protection autour du réservoir comprend un certain nombre de restrictions concernant la culture des champs, en particulier le stockage et l'application de fumier agricole biologique. L'agriculture biologique est pratiquement prédestinée aux zones de protection des eaux, car le mode de production permet de réduire les niveaux de nitrates dans les lixiviats à un minimum et n'utilise aucun engrais azoté minéral/synthétique. Le MPS est tabou dans l'agriculture biologique.

C'est pourquoi le producteur laitier a choisi la voie de l'agriculture biologique. La ferme biologique "A Mechels" située à Harlingen est certifiée biologique depuis 1998. En 2018, avec le jeune agriculteur Marc Becker, une société d'exploitation a été créée pour transmettre la ferme à la génération suivante. Le jeune agriculteur voit les défis d'une production laitière efficace dans la combinaison des technologies modernes tant dans la gestion des troupeaux que dans la culture des sols, qui ne doit pas nécessairement être en conflit avec l'agriculture biologique. La ferme biologique n'est pas un zoo pour enfants et doit également être gérée de manière rentable. Marc Becker gère également une ferme équestre avec pension pour chevaux avec son partenaire.

Ma principale motivation pour passer au bio était la conservation des ressources naturelles. Étant donné que ma ferme est située dans le bassin versant du réservoir, la protection de l'eau potable joue un rôle extrêmement important.

Marco Koeune

Lait frais venant de l'Ösling

La ferme est spécialisée dans la production de lait et produit 360 000 litres de lait par an avec ses 50 vaches laitières Holstein actuelles, qui sont traitées par des robots de traite. Le lait cru est livré à la laiterie BIOG à Bascharage. Chaque jour, pendant la phase de végétation, les vaches ont accès aux pâturages par sélection des pâturages. Les animaux sont en excellente santé et disposent d'un box de vol bas aéré et spacieux avec une litière à base de mélange paille-calcaire. En été, la prairie est utilisée pour le pâturage intensif, qui fonctionne selon le système de l'herbe courte. De cette façon, les vaches laitières mangent les meilleurs fourrages de base et l'alimentation concentrée peut être réduite au minimum. En conséquence, le rendement laitier est un peu plus faible, la qualité meilleure et la production plus économique grâce à des coûts plus bas.

Plus de biodiversité et de fertilité des sols

Les légumineuses (trèfle rouge, luzerne) en combinaison avec l'ivraie dans la rotation des cultures garantissent un rendement raisonnable dans la culture fourragère de plein champ. L'épeautre et le blé sont cultivés ainsi que certaines cultures de printemps. Au cours des années de plus en plus sèches, la culture du maïs s'est avérée être un bon moyen d'assurer les rendements des exploitations biologiques. Avec l'utilisation d'un rotoculteur, nous essayons de cultiver le sol très plat et d'y incorporer du compost. Le fumier liquide est déposé dans le sol selon la fertilisation Cultan. En outre, certaines parcelles sont enregistrées dans les programmes de biodiversité et des haies et des arbres fruitiers sont régulièrement plantés en coopération avec la station biologique. Cela crée de nouveaux habitats pour des oiseaux rares tels que la pie-grièche grise et embellit également le paysage.

La ferme biologique "a Mechels" est membre de la coopérative BIOG et actionnaire de la laiterie BIOG, qui achète, transforme et commercialise son lait.

  • Koeune Gal8
  • Koeune Gal5
  • Koeune Gal14
  • Koeune Gal15
  • Koeune Gal10
  • Koeune Gal12
  • Koeune Gal13