Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

En savoir plus

À propos de nous

La coopérative Bio-Bauere-Genossenschaft Lëtzebuerg (BIOG) a été fondée le 8 octobre 1988. Neuf membres ont à l'époque signé la charte et posé la première pierre d'une commercialisation commune de produits biologiques et biodynamiques produits à l'échelle régionale.

20190829 BIOG1989

Progressivement, les neuf membres sont devenus plus de 30. Il ne s'agit pas uniquement d'agriculteurs, mais aussi de producteurs de fruits et de maraîchers p.ex.. Tous travaillent dans le respect des directives biologiques ou biodynamiques et vendent leurs produits ou directement à la ferme ou, avant tout, à BIOG. La condition pour intégrer la coopérative est d'adhérer à l'association Bio-Lëtzebuerg – Vereenegung fir biologesch Landwirtschaft Lëtzebuerg a.s.b.l.

La fondation de la coopérative a été la pierre angulaire du groupe OIKOPOLIS, qui verra le jour plus tard. C'est ainsi que, autour de BIOG, sont entre autres apparus les Bio-Marchés NATURATA et le grossiste bio BIOGROS, réunis sous le même toit dans le centre OIKOPOLIS de Munsbach. Leur devise commune, « fair a kooperativ mat de Bio-Baueren », est une profession de foi officielle en faveur d'une étroite collaboration entre agriculteurs et commerçants.

Qualité et solidarité

Pour les membres de BIOG, la qualité des produits agricoles et la solidarité entre les uns et les autres, mais aussi avec les autres partenaires économiques, sont de la plus haute importance.

La qualité n'est possible que si elle est produite en harmonie avec la nature et l'environnement. Voilà pourquoi les membres de BIOG renoncent aux engrais minéraux solubles et aux produits phytosanitaires chimiques, préservant ainsi les sols, les plantes et la nappe phréatique. Le génie génétique est hors de question, l'accès à un espace vert et à une nourriture conforme est obligatoire pour les animaux. L'absence de colorants, d'exhausteurs de goût et de conservateurs contribue également à maintenir le haut niveau de qualité, même en cas d'aliments bio transformés.

La solidarité est la condition sine qua non de la collaboration au sein de la coopérative. Sur un marché de l'alimentation majoritairement dominé par des groupes multinationaux, les producteurs bio ont tout intérêt à unir leurs forces et à vendre leurs produits via une coopérative comme BIOG. Dans l'esprit de l'économie associative, les représentants de la coopérative se réunissent régulièrement avec leurs partenaires commerçants et les consommateurs, ce qui permet de garantir que tout le monde soit satisfait - du producteur au client final.

Quatre groupes de produits

Les exploitations adhérentes s'organisent selon les groupes de produits suivants : céréales, fruits et légumes, viande, lait. Les deux fromageries des fermes Kass-Haff à Rollingen/Mersch et Schanck-Haff à Hupperdange appartiennent à la coopérative BIOG, qui prend en charge leur gestion. Le lait produit à la ferme est transformé en fromage à pâte dure, en fromage blanc et en divers fromages à pâte molle.

Les agriculteurs doivent s'associer pour pouvoir négocier des contrats au sein de la chaîne de création de valeur. Les coopératives et les associations de producteurs ont pour tâche de rassembler la production agricole. Sans de tels accords solidaires, les exigences de livraison de certains transformateurs et commerçants spécialisés ne pourraient être satisfaites, et seules les très grandes fermes spécialisées survivraient.

Änder Schanck, cofondateur de BIOG et membre du conseil d'administration