Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

En savoir plus

Emballage

L'emballage peut représenter un lourd fardeau pour notre environnement. En effet, non seulement il consomme des ressources précieuses pour sa fabrication, mais souvent il pollue aussi l'eau, le sol et l'air. Il serait donc préférable de renoncer complètement à l'emballage. Malheureusement, ceci est impossible pour de nombreux aliments. L'emballage simplifie le transport des produits, les protège et permet de les conserver plus longtemps. Il permet également d’assurer un étiquetage clair, par exemple, d’indiquer s'il s'agit d'un produit bio ou d'un article produit de manière conventionnelle.

20190912 Cactus BIOG Banderole

Emballage perdu ou réutilisable ?

dropdown

Les emballages réutilisables présentent des avantages non négligeables : ils peuvent être utilisés plusieurs fois et préservent les ressources. Si le transport et les possibilités techniques le permettent, les emballages réutilisables sont à privilégier. Les bouteilles consignées en verre sont par exemple le meilleur choix pour nos jus BIOG, comme le jus de pomme bio et le jus d'orange bio. Aucun autre emballage ne préserve le goût unique des jus comme le font les bouteilles consignées en verre. En effet, le verre a l'avantage d'être chimiquement inerte. Il n'y a donc aucun risque de migration, à savoir de passage de composés chimiques depuis le matériau d'emballage vers l'aliment.

D'un point de vue écologique, le verre n'est pourtant pas toujours la solution la plus intéressante. Les bouteilles vides - comme les autres emballages réutilisables - doivent être collectées et nettoyées, ce qui exige des systèmes de rinçage spéciaux. Leur poids et leur volume peuvent d'autant plus avoir un impact négatif sur l’énergie consommée pour le transport, notamment en cas de longues distances entre la station de lavage et le magasin. De plus, les bouchons ne peuvent pas être réutilisés immédiatement, mais doivent être collectés séparément, puis subir un recyclage gourmand en énergie.

Une alternative au verre peut donc être l'emballage en matériau composite, que nous utilisons, entre autres, pour le lait BIOG. D'un point de vue écologique, ce type d’emballage se comporte relativement bien car il est très léger et facile à transporter. Le carton utilisé dans ce type d'emballage est principalement certifié FSC (Forest Stewardship Council) et peut être recyclé presque entièrement.

Plastiques biosourcés : un premier pas

dropdown

Il y a plus de 10 ans que le grossiste BIOGROS a commencé à utiliser du bioplastique biodégradable pour emballer les fruits et les légumes. À l'époque, bien des experts considéraient ce nouveau type d'emballage comme une amélioration écologique significative. Jusqu'alors, BIOGROS utilisait exclusivement du plastique à base de pétrole faute d’autres solutions. Le bioplastique utilisé depuis par BIOGROS est à base d'amidon de maïs, une matière première renouvelable. Cet emballage est biodégradable conformément à la norme européenne DIN EN 13432 et, dans certaines conditions, il se décompose pour être généralement converti en CO2 et en eau, de sorte qu'il ne reste pas indéfiniment dans les mers et les sols.

Cependant, l'un des problèmes de ce type d'emballage est que, en termes de surfaces cultivées, sa production peut entrer en concurrence avec la production alimentaire. Une autre amélioration possible serait l'utilisation du bioplastique à base de cellulose. Cependant, ses applications possibles sont encore très limitées à l'heure actuelle. Nous suivons de près l'évolution de la situation et nous entendons être présents lorsqu’il s’agira de prendre de nouvelles mesures en vue d'améliorer l'emballage pour les fruits et les légumes du point de vue écologique.

Papier d’emballage

dropdown

Naturel et sans plastique, le papier d’emballage est apprécié des clients respectueux de l'environnement. Il a l'avantage d'être issu de matières premières renouvelables et d’être facile à réutiliser ou recycler. De plus, le papier pur se décompose rapidement à l'aide d'organismes présents dans le sol et de bactéries et, contrairement à bien d’autres matériaux d'emballage, il ne laisse aucune trace dans l'environnement. Cependant, dans la pratique, le papier pur n'est souvent pas suffisant pour emballer les aliments comme, par exemple, lorsque l'emballage doit préserver l'arôme, empêcher l'humidité de pénétrer ou la graisse de s'échapper. Dans ces cas-là, le papier est aussi recouvert d'un film plastique. Il ne devra donc pas être jeté avec les vieux papiers, mais avec les déchets non recyclables. En outre, le papier recyclé peut difficilement être utilisé pour emballer les aliments car il peut être contaminé, entre autres, par des résidus de l’huile minérale contenue dans les encres. Le papier d’emballage des aliments est donc principalement constitué de fibres bois nouvelles, d’où une demande croissante de bois dans le monde entier.

Malgré tous ces problèmes, le papier reste pour nous un matériau d'emballage privilégié car ses avantages l'emportent généralement sur ceux des autres matériaux. Par exemple, la plupart des emballages des produits laitiers BIOG sont en papier. Les emballages en papier sont également utilisés pour la farine et les céréales BIOG. Depuis le printemps 2019, certains fruits et légumes sont emballés dans du papier carton ou des banderoles en papier. BIOGROS a acheté une nouvelle machine d'emballage spécialement conçue à cet effet. Nous veillons également à utiliser du papier certifié FSC (Forest Stewardship Council), issu de sources durables.

Le plastique est-il toujours mauvais ?

dropdown

Même si cela peut paraître surprenant à première vue, le plastique normal n'est pas toujours le pire choix d'un point de vue écologique. Ainsi, l’utilisation de plastique permet souvent d'économiser des matériaux d'emballage, ce qui a un effet positif sur l’utilisation des ressources et le bilan carbone durant le transport des produits. De plus, certains types de plastique se recyclent très bien, par exemple, le polyéthylène téréphtalate (PET). Contrairement à bien des avis, les emballages alimentaires en plastique ne contiennent pas toujours des plastifiants: les emballages en polyéthylène (PE) et en polypropylène (PP) par exemple, peuvent s'en passer. Les emballages constitués d'un seul type de plastique sont généralement faciles à recycler. Ils sont donc préférables, tout comme les emballages qui contiennent déjà du plastique recyclé et contribuent ainsi à la préservation des ressources. C'est le cas, par exemple, des emballages pour la charcuterie et le fromage BIOG.

Par contre, le plastique est un problème lorsqu'il est utilisé de façon disproportionnée, s'il ne peut pas être recyclé et s'il finit dans l'environnement.

Nos entreprises et les matériaux d’emballage

dropdown

Décider du meilleur matériau d'emballage n’est pas une mince affaire. Nous devons prendre une décision pour chaque produit en comparant les avantages et les désavantages. De plus, nous sommes liés à l'équipement technique de chacun de nos producteurs et nous dépendons également des fabricants de matériaux d'emballage, qui utilisent leur expertise pour développer de nouvelles solutions et pour les améliorer continuellement.

Comme l’emballage manuel pur est aujourd'hui inabordable, notre choix est également influencé par le système d'emballage présent dans l’entreprise. Il n'est donc pas toujours possible de passer à un emballage innovant et plus écologique. Après tout, les machines ne peuvent pas être continuellement remplacées ou adaptées à l'emballage. De plus, il est insensé de se débarrasser d’un emballage déjà imprimé pour passer à une version plus écologique. Il faut tout d’abord épuiser le stock existant, ce qui permet de préserver les ressources.

Pour nous, la voie de l'amélioration constante des emballages BIOG consiste à rechercher sans trêve des solutions innovantes et à nous assurer de leur faisabilité. De plus, nous nous efforçons de réduire l'utilisation des matériaux d'emballage dans les mesures du possible.